Quelles sont les meilleures activités pour dire stop aux lombalgies ?

ostéopathie sport lombalgie



Qui n’a pas eu à un moment dans sa vie, des douleurs lombaires qui persistaient trop longtemps, entrainant de la fatigue et de la douleur, allant parfois même jusqu’à la dépression… Alors que dois-je faire ? yoga ? pilate ? piscine ? course à pied ? Quelle activité favoriser pour que mes douleurs s’en aille ?

C’est sûrement l’une des questions les plus fréquentes dans les cabinets d’ostéopathie.



Enquêtons ! Les scientifiques s’intéressent à tout... et ils se sont posé la même question que vous. Y a-t-il une méthode miracle pour le mal du siècle ? Éléments de réponse dans cet article.


Je ne parle ici que de sport individuel, les mouvements fortuits qu’entrainent les sports collectifs étant moins à favoriser que le sport seul.



Qui sont les personnes les plus touchées ?


Tout le monde peut avoir un jour mal en bas du dos mais les études mettent en évidence certaines catégories de personnes.

- les personnes en surpoids

- les gens qui sont adeptes du sport…. à la télé sur le canapé!! : les sédentaires

- et plus surprenant (désolé d’avance pour ceux que je vais froisser) mais l’excès de sport peut être un léger facteur de risque



Rentrons dans le vif du sujet, que nous apprend la science ?



Pilate VS Vélo : Bénéfiques autant l’un que l’autre, pas de gagnant


Dans les deux cas les patients voient leurs algies baisser de manière égale et leur qualité de vie augmenter.


Il est intéressant de noter que les effets sont marqués plus rapidement avec le pilate, mais l’étude montre aussi que les effets sur les participants testés s’égalisent au bout de deux semestres.


Une autre étude a montré que les exercices de gainage portent leurs fruits plus rapidement mais ne sont pas plus efficaces sur une durée plus longue de deux mois, confirmant ainsi ce qui est dit plus haut.






La marche suffit-elle ? Bonne question.


Il est à noter que les rares études sur la marche étaient faites sur des participants ne faisant aucun sport au préalable.


Marche vs gainage : match nul

Encore une fois à long terme les résultats sur les bienfaits sont identiques.



Musculation


Certains patients adeptes de la salle de sport veulent souvent s’auto-rééduquer ce qui est une très bonne chose et encore une fois il y a débat sur le nombre de kilos à soulever. En règle générale, il ne faut pas dépasser 75% de sa force maximale.


Donc poids plume ou poids lourd ? Je suis désolé mais je crois que vous commencez à comprendre… MATCH NUL encore une fois !


Tant que votre morphologie est respectée, vous diminuerez vos lombalgies.





Le psychologue


Mais qu’est-ce que ça vient faire là ? Oui vous avez bien lu, le nom de ces thérapeutes qui fait peur à beaucoup d’entre vous.

La science montre qu’un recours psychologique est très adapté pour diminuer vos tensions physiques quand les douleurs s’éternisent. C’est pourquoi les coachs mentaux sont de plus en plus présents dans les équipes de sports de haut niveau ou même dans les entreprises.

Est-ce que le psychique joue sur le physique ou bien l’inverse, le débat est ouvert mais dans tous les cas les professionnels des émotions peuvent vous aider.

À noter aussi que la fatigue et le manque de sommeil augmentent vos douleurs.



Chimie ?


Existe-il un manque de quelque chose dans le corps qui expliquerait les lombalgies ? Une étude faite en France en 2016 montre effectivement que chez un grand nombre de patients on retrouve parfois un manque de vitamine C et un peu plus rarement de vitamine D.

Donc courez vite acheter des oranges et faites le plein de soleil !



Bref, je pourrais faire des matchs toute la journée, je crois que vous l’aurez compris, il n’y a pas une discipline apportant plus de confort qu’une autre, il faut trouver le sport qui vous plaise à vous, et le pratiquer régulièrement.

Plus vous serez assidu et plus les bienfaits se feront sentir. C’est sûrement là le plus dur : la motivation... Car qui n’a jamais payé un abonnement d’un an dans une salle de sport en y allant seulement le premier mois et seulement trois fois ? Je crois qu’on est beaucoup !

Alors trouvez votre sport plaisir, il faut voir cela comme une auto-rééducation et les douleurs que vous pensiez incurables risquent bien de disparaitre !



Petit résumé pour les petits malins qui n’auraient pas eu envie de se farcir le pavé du haut :


- Les études actuelles n’ont pas réussi à établir une hiérarchie entre les différentes activités physiques, l’important est de bouger quelle que soit l’activité


- La science a tranché : il n’existe pas un exercice plus bénéfique qu’un autre


- Plus les exercices sont variés et moins vous aurez mal au dos


- L’approche psychologique ou caoching mental est un super atout. « Mais je ne suis pas fouuuuu », évidemment, mais parler et poser les mots peut faire du bien, les études montrent que l’approche est souvent négligée alors que les résultats sont très bénéfiques


- À la salle de sport, alternez différents poids entre lourds et légers et ne reproduisez pas toujours le même programme


- plus l’on travaille ses étirements et moins l’on n’aura mal au dos


Vous l’aurez compris : bougez, bougez, bougez, de la manière qu’il vous plait mais bougez et vos lombaires vous remercieront !

L’important est de pratiquer l’activité qui vous plait, de manière régulière.

Plus l’activité vous semblera ludique, moins vous irez à reculons, plus vous remusclerez votre dos et aussi plus vous produirez des endorphines, hormones de bonheur qui permettent elles aussi de réduire les douleurs du corps.




Vincent Bouyé

Vincent Bouyé est Ostéopathe D.O à Nice - Tel : 04 11 95 06 95

Accès au cabinet

Vincent Bouyé Ostéopathe, diplômé agréé 


vous reçoit sur rendez-vous du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 au sein d’un cabinet paramédical situé au 6 Rue Pierre Dévoluy dans le centre ville de Nice. Il peut également intervenir à domicile.

Email: vincentbouye@gmail.com


 

Accès ostéopathe Nice