Les mystères de l'ostéopathie : que fait-on sur le crâne ?

ostéopathe, cranien


Vous avez tous connu ce moment dans la séance où malgré votre motif de douleur aigu au milieu du dos et vos recommandations précises « j’ai mal làààààààà », votre thérapeute se met à pianoter sur l’arrière de votre tête ! énervant non ? mais que fait-il ? prie t-il la voix céleste ? lit-il toutes vos pensées ? se repose t-il ?


Au grand dam de vous décevoir, évidemment rien de tout ça, même pas une petite sieste de temps en temps, cette zone est en fait un espace capital pour votre santé posturale, découvrons pourquoi.



Un peu d’anatomie : sur quelles structures travaille t-on ?


Dans l’ordre de haut en bas nous retrouvons :


L’os Occipital, os de l’arrière du crâne : étymologiquement l’autre côté de la tête


Atlas : 1ère vertèbre cervicale de la tête, elle a une forme de cercle articulé avec l’occiput et la deuxième cervicale. « Atlas » en mythologie grecque, était un titan banni pour avoir attaqué l’olympe et condamné à porter la voute céleste sur ses épaules.


Axis : du latin « axe », c’est la seule vertèbre à avoir un apophyse vertical articulé avec l’atlas et l’occiput.


et entre tous ces os , les muscles sous-occipitaux et des ligaments.



Voila les responsables. Je résume, nous avons un axe passant dans un cercle, les deux permettant de tenir une grosse boule : la tête. Bon et alors ?

Cet espace ressemblant fortement à un bilboquet vivant est en fait un des mécanismes les plus complexes de l’évolution de l’homme.




Espace capital dans le maintient de la posture debout


Ces trois articulations et les muscles qu’elles contiennent sont le siège d’un système mécanique des plus importants pour le maintient de la position debout.


En effet, prenons l’exemple d’un chat, tout le monde adore ces félins, leur rachis est horizontal et leur tête tombe anatomiquement par son propre poids en avant permettant une tension automatique des muscles de sa colonne. C’est ce qui permet à tous les mammifères de ne pas s’écrouler quand ils sont sur leurs quatre pattes.

Cet étirement est capital, la tête de votre félin adoré n’est pas soutenue par le dessous, elle est simplement tirée vers le bas par la gravité permettant la tension de son rachis. Indifféremment de la force des muscles du cou, le poids de la tête neutralise leur traction maintenant la longueur et la tonicité des muscles extenseurs du cou et du dos.


Mais la colonne de l’homme est verticale et la tête posée à son sommet. Si celle-ci était parfaitement centrée, elle n’étirerait pas les muscles sous-occipitaux et de l’ensemble du rachis, ne permettant pas le maintient du tonus musculaire.

 La nature a alors décentré la tête au sommet de la colonne cervicale, de sorte qu’elle s’incline en avant des articulations atlas et occiput . La tête s’inclinant légèrement en avant permet d’équilibrer la traction des muscles du cou. Les muscles du cou tirent vers le bas et la chute de la tête en avant par la gravité les tire vers le haut, rendant possible la station debout.


Ce poids porté en avant étire les muscles extenseurs de la nuque, ce qui compense leur tendance à se raccourcir ou à se contracter, diminuant la pression exercée par le crâne sur la colonne et de ce fait la tendre.


Cette position antérieure de votre tête sur le rachis est possible grâce à aux articulations des os occipital, atlas et axis, ces trois structures formant un pion essentiel dans le maintient de la posture debout. Elle est garante de l’étirement des muscles extenseurs du cou et de la colonne, gardant ainsi votre dos droit.

Ce système compensatoire permet au corps de résister à la gravité avec un minimum d’efforts.


Nos ancêtres anatomistes ne s’étaient pas trompés en marquant la 1ère cervicale du nom d’une divinité. Vous possédez en réalité un système anatomique compensatoire, le plus complexe des mammifères. La tête posée en avant, articulée avec l’atlas et axis permet donc :

- de diminuer le poids de la tête sur la colonne, celle-ci pouvant peser jusqu’à 4kg!! (et pourtant vous ne ressentez jamais le poids de votre tête)

- et nous permet de rester debout



Pour résumer, la tête est plus lourde à l’avant qu’à l’arrière, ce qui permet de créer un tonus musculaire.

Lorsqu’on passe de la position allongé à la position debout, les muscles posturaux entrent en jeu et dressent le corps face à la gravité. Mais tout cela est possible que par cette chute en avant de la tête sur l’articulation atlas-axis, premier maillon qui va entrainer une réaction en chaîne.


Ce système doit donc rester libre de toute tension pour fonctionner en harmonie




Impact de l’articulation occipitale atloidienne sur la vision



Les muscles des yeux fonctionnent en synergie avec les muscles sous-occipitaux. En effet, quand on tourne les yeux à droite ou à gauche, inconsciemment on va recruter les muscles sous-occipitaux pour tourner la tête.

Ces muscles sont donc primordiaux pour assurer l’horizontalité du regard.

 Une tension à ce niveau et le corps va devoir alors compenser dans la colonne pour continuer à assurer l’horizontalité du regard.

Les yeux sont des capteurs posturaux aussi importants que la mâchoire et les pieds. Ce système doit être libre de toute tension pour fonctionner au mieux. Des troubles des muscles sous-occipitaux moteurs vont pouvoir créer des tensions sur le système oculomoteur et vice-versa.



  Maintenant vous comprenez pourquoi votre ostéopathe prend du temps pour vérifier ces petites structures, même si elles semblent parfois éloignées de votre douleur, c’est un reflet de l’état de bonne santé posturale du corps. Une dysfonction à ce niveau va pouvoir agir de manière néfaste, par un jeu de pression et de lien anatomique sur l’ensemble de votre corps et empêcher la bonne harmonie de celui-ci.


Donc ça y est, vous connaissez un des grands mystères des ostéopathes, pas de prière inca ou d’incantation vaudou, ils assurent juste de la bonne mobilité de ces vertèbres et de ces muscles par rapport à votre tête.



Vincent Bouyé

Vincent Bouyé est Ostéopathe D.O à Nice - Tel : 04 11 95 06 95

Accès au cabinet

Vincent Bouyé Ostéopathe, diplômé agréé 


vous reçoit sur rendez-vous du lundi au samedi de 8h00 à 20h00 au sein d’un cabinet paramédical situé au 6 Rue Pierre Dévoluy dans le centre ville de Nice. Il peut également intervenir à domicile.

Email: vincentbouye@gmail.com


 

Accès ostéopathe Nice